Menu Fermer

Anthropisation

Anthropisation, gestion des milieux et dynamiques paysagères

Ce thème a pour but d’approfondir nos connaissances sur la construction des paysages en accordant un intérêt particulier aux modalités d’évolution des pratiques et des modes de gestion des sociétés du début de l’agriculture jusqu’à aujourd’hui. Fort de paléoenvironnementalistes aux compétences multiples (géomorphologie, sédimentologie, micromorphologie, géochimie, malacologie, palynologie, phytolithologie, …), le LGP apparait comme un des laboratoires en pointe au niveau national pour analyser les interactions sociétés-milieux à différentes échelles spatio-temporelles. Si les recherches sont déjà largement développées aux échelles locales et régionales, la diversité des terrains d’étude couvrant l’ensemble des biomes (depuis les milieux froids à la zone équatoriale, en passant par les espaces méditerranéens et tropicaux) offre l’opportunité d’aboutir à une reconstitution des dynamiques environnementales et paysagères à l’échelle globale.

Les recherches conduites dans ce projet seront centrées autour de deux objectifs majeurs. Le premier est méthodologique et propose la constitution de nouveaux référentiels paléoenvironnementaux afin de calibrer une signature des pratiques anthropiques à partir de l’étude des archives pédosédimentaires et biologiques. Combinant des approches complémentaires (géomorphologie, biogéographie, taphonomie, géohistoire, statistique, malacologie, phytolithologie…), les référentiels seront constitués en étroite collaboration avec nos collègues archéologues, ethnologues et historiens. A l’aval du premier, le deuxième objectif est d’analyser le rôle respectif des facteurs climatiques et anthropiques dans la trajectoire des paysages, afin de comparer la réponse de différents contextes biophysiques et socio-culturels en particulier lors de périodes charnières d’origine anthropique (néolithisation, intensification agricole, déprise…) ou climatique. L’objectif final est ainsi de discuter de l’impact sur les paysages des transformations des modes de gestion passées et actuelles et d’alimenter la discussion autour des modalités de la gestion contemporaine en particulier dans le cadre de la patrimonialisation (biodiversité, paysages classés, …)

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider
  • Projet ASEAA – Archéologie, Sociétés et Environnements Anciens en Asie.
    Soutien aux actions de recherches du Labex DynamiTe (SAR-Dyn). Durée : 2 ans (2020-2022).
    Responsable : Yohan Chabot. Participants : Aline Garnier, Franck Lavigne, Laurent Lespez, Vincent Viel (PRODIG, UMR 8586), Véronique Degroot (CASE, UMR 8170 et EFEO Jakarta, Indonésie), Sondang Siregar (ARKENAS Palembang, Indonésie), Agustijanto Indrajaya (ARKENAS, Jakarta, Indonésie).
    Le projet ASEAA consiste à développer une étude paléoenvironnementale interdisciplinaire pour comprendre l’évolution paysagère du site hindoue de Bumiayu (8-14e siècle CE) et de sa région, son exploitation par l’homme et sa mise en culture. Il s’agit de reconstituer la paléogéographie et les changements environnementaux ayant affecté le site avant, pendant et après son occupation. Plus largement, l’étude vise à apporter des connaissances nouvelles sur l’histoire environnementale de Sumatra, en lien avec l’occupation humaine. La démarche de recherche engage une reflexion géoarchéologique réunissant des géomorphologues, géoarchéologues, phytolithologues et archéologues. Le projet est développé en complémentarité de la Mission archéologique à Sumatra Sud et du projet européen Dharma financé par l’ERC.
  • Projet MAYANAT – Dynamique d’un socio-écosystème maya dans le territoire de subsistance de la cité de Naachtun (Petén, Guatemala) entre 1500 av. et 1000 apr. J.-C. : ressources, risques, résiliences et rapports à la nature en Mésoamérique précolombienne (2020-2021). Soutien CNRS, Projet exploratoire premier soutien, PEPS INEE 2020 NOURANAT, Nouveaux rapports à la nature : des plus anciennes représentations aux relations actuelles. Coordinateur : Cyril Castanet. Participants LGP : Julien Cavéro, Fatima Mokadem, Marc testé.
  • CHeRCHA (CHronology of Rapid Climatic changes and Human adaptation in West Africa). ANR franco-suisse. Responsables : C. Tribolo, IRAMAT-CRP2A-CNRS et E. Huysecom, U. Genève. Coordinateur de l’équipe LGP : Laurent Lespez. Participants : Sarah Davidoux, Aline Garnier, Fatima Mokadem, Ségolène Saulnier-Copard, Clément Virmoux.
  • Escar GO ! à la conquête de l’Ouest. De l’Europe centrale à la façade atlantique : évolution comparée de la diversité malacologique et des paysages quaternaires, paléobiogéographie et impact des sociétes agro-pastorales. Politique scientifique de l’Université de Paris 1. Responsable : Nicole Limondin-Lozouet. Participante : Salomé Granai.
  • Evolution environnementale et aménagement hydraulique des fonds de vallées normands du Néolithique à l’Actuel. Prospection thématique CD14 et Ministère de la Culture. Responsable : Laurence Lemer. Participants : Agnès Gauthier, Laurent Lespez, Clément Virmoux.
  • PALEOMEX-INEE (ARCHEOMED) Climate/Environment/Society intercations in Mediterranean area from the Neolithic period. Mistrals (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales). INSU-INEE-CNRS. Coordinateur : Laurent Lespez. Participants : Julie Dabkowski, Agnès Gauthier, Arthur Glais, Catherine Kuzucuoglu, Nicole Limondin-Lozouet, Fatima Mokadem, Ségolène Saulnier-Copard, Clément Virmoux.
  • PAYAMA PAYsages Agraires d’hier et d’aujourd’hui en terre MAya. Soutien aux actions de recherche collectives du LabEx DynamiTe (Sar-DYN). Responsables : Aline Garnier et Eva Lemonnier (Archam-UMR 8096 CNRS). Participants : Cyril Castanet, Marc Testé.
  • PESCA Pérou Environnement, Sociétés, Climat, Archéologie. Soutien aux actions de recherche collectives du LabEx DynamiTe (Sar-DYN). Responsables : Valentina Villa, Catherine Kuzucuoglu et Nicolas Goepfert (Archam-UMR 8096 CNRS).
  • Potentiel de l’ADN environnemental ancien pour étudier les trajectoires des hydrosystèmes et les interactions Nature/Sociétés du Néolithique à l’actuel à partir des archives sédimentaires des rivières d’Europe tempérée. Politique scientifique de l’Université de Paris 1. Responsables : Fréderic Gob et François Giligny(Trajectoire-UMR 8215 CNRS ). Participants : Lucile De Milleville, Laurence Lemer, Laurent Lespez.
  • Recherches sur le peuplement et les territoires au Néolithique dans la plaine d’Argentan (Orne, Normandie). Soutien aux actions de recherche collectives du LabEx DynamiTe (Sar-DYN). Responsables : Laurent Lespez et François Giligny (Trajectoires-UMR 8215 CNRS). Participants : Laurence Lemer, Clément Virmoux.
  • SAMALAS 1257 AD Impacts environnementaux et sociétaux de l’une des plus grosses éruptions de l’Histoire. Programme International de Coopération Scientifique (PICS) CNRS. Responsable : Franck Lavigne. Participant : Clément Virmoux.

Actualités du thème