L G P CNRS
Environnements Quaternaires et Actuels - UMR 8591

              

Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1 Nom tutelle 1

notre labex

Nom tutelle 2

notre partenaire

Nom tutelle 2

LGP Facebook-twitter

Nom tutelle 2 Nom tutelle 2

Rechercher




Accueil > Thèmes de recherche

Réponses des environnements aux dynamiques climatiques quaternaires et impacts sur les peuplements

publié le , mis à jour le

Animateurs : Julie Dabkowski et Olivier Moine

Objectifs : Ce thème porte sur la reconstitution des paléoenvironnements du Pléistocène au milieu de l’Holocène, et constitue une spécificité du LGP tant au niveau national qu’à l’échelle européenne. Nos recherches sont fondées sur une approche géomorphologique en forte connexion avec le domaine de l’archéologie et croisent une large palette d’indicateurs et d’archives continentales.
Les objectifs sont (A) la reconstitution de la variabilité environnementale spatiale et temporelle liée à la cyclicité glaciaire-interglaciaire, à la dynamique des interglaciaires, aux événements abrupts et aux cyclicités millénaires à infra-millénaires, et (B) l’analyse de la (dis)continuité des peuplements préhistoriques en relation avec les facteurs climatiques et environnementaux.
Ces objectifs sont fondamentaux pour répondre aux enjeux sociétaux actuels liés au changement climatique et à l’évolution de la biodiversité. Les données acquises seront essentielles pour discuter et valider les modèles prédictifs du climat et ses impacts sur la biosphère et la morphologie des milieux. L’étude des archives continentales (séquences loessiques, terrasses fluviatiles, tufs calcaires, dépôts lacustres, etc.) s’accompagnera de l’établissement de séquences de référence multi-indicateurs à haute résolution et de la construction de référentiels actualistes de comparaison. De plus, la maîtrise des outils et méthodes de la géoarchéologie sera un atout majeur pour les travaux menés en contexte archéologique. La construction de cadres chronologiques et environnementaux locaux à régionaux, visant à établir la place de l’Homme dans son environnement (cadre d’évolution biologique, technique et sociétale), s’appuiera sur l’ensemble des compétences du LGP (bio-indicateurs, sédimentologie, (géo)chimie, géomatique, statistiques, bases de données, etc.). Enfin, les méthodologies, objets d’étude et échelles de temps abordés par ce Thème 1 recoupent partiellement ceux des autres thèmes, ce qui impliquera des échanges fréquents et des réflexions conjointes Ces travaux en contexte peu ou non- anthropisé sont une base de comparaison indispensable à l’évaluation de l’impact des sociétés humaines à l’échelle globale.

Programmes de recherche : PCR PaleoEls, Czech Science Foundation, PALEOMEX-INEE, ANR TEECH, ANR ICE, EscarGo !, ANR Franco-Suisse CHERCHA.

Membres internes : P. Antoine, Q. Borderie, C. Castanet, Ch. Chaussé, S. Cordier, C. Coussot, S. Coutard, J. Dabkowski, L. Deschodt, A. Garnier, A. Gauthier, S. Granai, D. Grancher, G. Jamet, C. Kuzucuoğlu, Y. Le Drezen, C. Legentil, L. Lespez, N. Limondin-Lozouet, J.-L. Locht, O. Moine, F. Mokadem, D. Mouralis, J.-F. Pastre, V. Rinterknecht, S. Saulnier-Copard, C. Virmoux.

Collaborations externes : INRAP, Archéologie Alsace, GéoArchÉon, IRSN, MNHN, MAE, LSCE, IPGP, LMD, PACEA, IRAMAT-CRP2A (FR), CNRA (LU), Universités de Hull, Norwich, Cambridge et York, de Giessen, Bayreuth, Fribourg-en-Brisgau, de Prague et Brno, Université de Wrocław (PL), de Genève, de Dakar et de Bamako.