Menu Fermer

Laboratoire de Géographie Physique - CNRS UMR 8591

David CHIONNE

Post-doctorant
, Post-Docs

david.chionne@-Code to remove to avoid SPAM-lgp.cnrs.fr

Doctorant en géographie humaine, CNRS / Université Paris 1
Bénéficiaire d’une bourse de la « Fondation de France ».

Fonctions administratives

  • Enseignant vacataire de statistiques et cartographie, niveau L3 (2011-2013), département de Géographie, Université Paris 1 ;
  • Encadrant stage d’enquête de terrain à l’île d’Oléron, niveau L3, Laboratoire PRODIG (UMR 8586) / Université de La Rochelle ;
  • Encadrant stages d’analyse de cartes mentales, niveaux L3 et M1, Université Paris 1 / École Nationale des Sciences Géographiques (ENSG) ;
  • Membre de l’Association des Géographes Français (AGF).

Thèmes de recherche

Environnement, adaptation, risques côtiers, représentations, connaissances, comportements, gestion des risques.

Thèse en cours

« Forger une culture du risque littoral : le cas de l’île d’Oléron (France) », dirigée par Lydie GOELDNER-GIANELLA, Université Paris 1 / Laboratoire de Géographie Physique (UMR 8591)

Résumé

Le point de départ de cette recherche a été la notion de « culture du risque » telle qu’elle a été présentée par les instances centrales du gouvernement, suite aux événements dramatiques liés à la tempête Xynthia (2010). Cette expression a été introduite par l’État, suite au constat d’un manque de sensibilisation et un dialogue difficile entre tous les acteurs de la société dans le cadre de la gestion des aléas côtiers.

L’objectif est d’étudier en quoi réside la diversité de voir et d’agir par rapport aux aléas côtiers, afin d’en déduire les éventuelles dissonances entre les acteurs de la société, de l’habitant au décideur public. Ce travail met en regard, d’une part les relations individu-environnement et interpersonnelles, et d’autre part l’évolution des rapports société-nature dans le temps, qui se caractérisent actuellement par un découplage des deux entités.

Participation à des programmes de recherches

  • CRIGEL (2013-2017), coordonné par Lydie GOELDNER-GIANELLA (Université Paris 1)
    Étude des cultures du risque pour la gestion des littoraux.
  • RISKS (2012-2017), coordonné par Virginie DUVAT (Université de La Rochelle)
    Évaluation et réduction de la vulnérabilité de l’île d’Oléron face aux risques liés à la mer.(http://lienss.univ-larochelle.fr/Risks)

Publications

Article dans une revue

2016

ref_biblio
D. Chionne, "Perception et Gestion Des Variations Environnementales : Le Cas de La Société Insulaire Oléronnaise (France)," Bulletin de l'Association de géographes français, vol. 93, no. 3, pp. 287--302, 2016. <10.4000/bagf.1203>. <hal-02476138>.

2015

ref_biblio
D. Chionne, "Perception et gestion du changement climatique : le cas de la société insulaire oléronnaise (France)," Bulletin de l'Association de géographes français, no. , n. 2016-3, pp. 287-302, Jun. 2015. <hal-01482016>.

Chapitre d'ouvrage

2015

ref_biblio
M. Riboulot-Chetrit, L. Goeldner-Gianella, R. Raymond, and D. Chionne, "Les Seine-et-Marnais connaissent-ils la'' biodiversité''. Résultats d'une vaste enquête réalisée auprès des habitants," in Biodiversité et société en Seine-et-Marne : outils pour l'aménagement du territoire, Librairie des musées, 2015, pp. 70-72. <hal-01471449>.

Thèse

2018

ref_biblio
D. Chionne, "Geographic contributions to the definition of a risk culture in coastal areas : the case of residents of the island of Oléron (Charente-Maritime, France)," M.S. thesis, Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, Jan. 2018, no. 2018PA01H007. <tel-02397152>. PDF