L G P CNRS
Environnements Quaternaires et Actuels - UMR 8591

              

Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1 Nom tutelle 1

notre labex

Nom tutelle 2

notre partenaire

Nom tutelle 2

LGP Facebook-twitter

Nom tutelle 2 Nom tutelle 2

Rechercher




Accueil > Ateliers pédagogiques

Ateliers Pédagogiques 3

publié le , mis à jour le

"Stratégie d’accès aux ressources animales et végétales dans un contexte de climat changeant"

jeudi 26 mars 2015 à 14h00


Stratégie d’accès aux ressources animales et végétales dans un contexte de climat changeant.
L’ethnoarchéologie, un outil d’analyse à développer ?

  • Sylvie Beyries : ethno-archéologue au Cepam – Université Sophia-Antilpolis,
  • Marie-Christine Marinval : archéozoologue à Arscan – Université Paris 1
  • Auréade Henry : post-doctorante au Cepam – Université Sophia-Antilpolis

    Jeudi 26 mars 2015 à 14h : Maison des Sciences Economiques, 106-11 Boulevard de l’Hôpital, Paris (métro Campo-Formio), salle 114

À la fin du Paléolithique, pendant plusieurs millénaires, les conditions climatiques sont assez drastiques en Europe occidentale, la chasse au Renne et dans une moindre mesure celle du cheval se trouve au cœur de l’économie de subsistance. Les systèmes socio-économiques et techniques relevant de ce mode économique, en apparence standardisé, présentent en fait une palette de modalités que l’on peut mettre en relation avec le contexte environnemental.
La Sibérie permet encore d’observer les comportements d’hommes et d’animaux évoluant dans des biotopes comparables à ceux des périodes préhistoriques considérées ; les chargements climatiques actuels permettent.

Le monde sibérien devrait donc permettre de mesurer les différents paramètres qui influent sur différents systèmes fondés sur l’exploitation du renne.
Peut-on élaborer un ou des modèle(s) actualiste(s) interdisciplinaire(s), susceptible(nt) d’être en partie transféré(s) pour la compréhension des systèmes préhistoriques.