L G P CNRS
Environnements Quaternaires et Actuels - UMR 8591

              

Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1 Nom tutelle 1

notre labex

Nom tutelle 2

notre partenaire

Nom tutelle 2

LGP Facebook-twitter

Nom tutelle 2 Nom tutelle 2

Rechercher




Accueil > Programmes

ARNICA (2010-2013)

publié le

ARNICA - Assessment of Risks on transportation Networks resulting from slope Instability and Climate change in the Alps

Année : 2010-2013
Financement :
Responsable : Vincent Jomelli
Le projet ARNICA porte sur une évaluation probabiliste des risques liés aux laves torrentielles et leurs impacts sur les réseaux de transport dans le contexte de changement climatique futur. Dans un contexte les modèles climatiques régionaux s’accordent à montrer que les précipitations pourraient connaitre des variations saisonnières et interannuelles pouvant induire une augmentation des épisodes extrêmes. Parallèlement, ces changements climatiques sont susceptibles d’avoir des répercussions sur la fréquence et l’ampleur des laves torrentielles dont le déclenchement est t lié aux précipitations. Parallèlement, l’augmentation des températures moyennes et extrêmes pourrait accélérer la fonte des glaciers et la dégradation du pergélisol pouvant entraîner une l’instabilité accrue des versants.
Nous aborderons cette question des impacts des changements climatiques futurs à partir de 5 axes de travail qui mettent l’accent sur les scénarios climatiques actuels et futurs, leurs impacts sur l’occurrence (fréquence), les distances d’arrêt des laves torrentielles dans trois régions alpines vulnérables situés en France, en Italie et en Suisse , et une quantification de leurs conséquences sur le transport national et transfrontalier. De nouvelles approches adaptées aux besoins opérationnels des autorités locales seront proposées. Ce projet regroupe quatre partenaires ayant des spécialités différentes, dont la géomorphologie, l’évaluation des risques, l’hydrométéorologie et la modélisation du climat.
Des modèles probabilistes et des cartes de vulnérabilité seront fournis. Différents scénarios climatiques issus de GCMs seront proposés pour trois périodes distinctes (1960-2000, 2030-2060 et 2070-2100). Les variations du climat à venir, leurs effets déclencheurs sur les processus et leurs impacts sur les réseaux de transport seront estimés. Des outils d’aide à la gestion des transports fondés sur la théorie des graphes sont proposés aux autorités locales et régionales en charge de la régulation des réseaux nationaux. Des tests d’interruption s’appuyant sur différents scénarii socio-économiques seront proposés pour estimer les coûts et les meilleures solutions. La diffusion des résultats sera assurée par l’implication directe des services techniques en charge de l’aménagement du territoire au cours de la phase de construction de bases de données et la diffusion d’un film destiné aux autorités locales.
Site : ARNICA
Participant LGP :
Vincent Jomelli, Marie Chenet, Daniel Brunstein, Delphine Grancher,Marina Utasse